Mes "Chouchous" !!!

L'Argent colloïdal:

L'antibiotique d'avant... les antibiotiques

L'argent colloïdal fut utilisé par les médecins de manière intensive pendant près d'un demi-siècle jusqu'au début des années 40. Tombé dans les oubliettes de l'histoire après l'invention des antibiotiques de synthèse, il fait un retour en force depuis que ces derniers semblent en passe de perdre la guerre contre l'infection. Son action «magique» s'accompagne de solides preuves scientifiques, si bien que des médecins ont pu déclarer : «L'argent est notre meilleure arme contre les microbes»- Dr Harry Margraf, (Washington University, St Louis). «L'argent tue même les souches résistances aux antibiotiques et stimule la cicatrisation de la peau.»- Dr Robert Becker, (Syracuse University, New York). La majorité des antibiotiques, sur prescription médicale, ne tue qu'une partie des agents causant des maladies, alors que l'argent colloïdal est efficace contre environ 650 maladies (travaux du Dr. Henri Crooks).

Et sur quelles maladies agit-il ?

La liste des maladies pouvant être traitées avec l'argent colloïdal est tellement longue... que je préfère la résumer pour ne pas vous lasser. En gros, l'argent colloïdal permet de traiter toutes les inflammations (affections qui se terminent en "ite"), les problèmes de peau, les plaies, les mycoses de tous types, toutes les infections bactériennes ou microbiennes, c'est enfin un étonnant remède préventif contre toutes les pathologies de l'hiver.

En usage externe

  • Appliquer directement sur les plaies ou abrasions de la peau, contre l'eczémas, brûlures, piqûres de moustiques l'acné, les verrues, les mycoses et les plaies ouvertes
  • En vaporisations, pour le nez et la gorge.
  • En inhalations, pour les problèmes pulmonaires.
  • En lavements intestinaux ou vaginaux : ajouter 2 cuillères à café dans l'eau de lavement.
  • En gargarismes dans les maladies septiques de la bouche (pyorrhées, amygdalites, aphtes), et contre toutes les inflammations de la cavité buccale.
  • Yeux : 1 goutte dans chaque oeil, plusieurs fois par jour contre les états inflammatoires et irritatifs (conjonctivites). Les lentilles de contact ne sont pas un obstacle.
  • Oreilles : quelques gouttes dans les oreilles. Sinus infectés : vaporisation ou gouttes dans le nez.
  • Purifier l'eau de boisson : mettre 1 cuillère à café d'argent colloïdal par litre d'eau et attendre 10 mn avant de la boire.
  • Animaux : quelques gouttes sur les zones atteintes (parasites).
  • Plantes : en vaporisation pour combattre les attaques de bactéries, virus et champignons, et à ajouter en plus à l'eau d'arrosage (1 cuillère à soupe pour 250 ml d'eau).

En usage interne

Il faut rappeler ici que l'emploi de l'argent colloïdal en usage interne est interdit en France. En effet, faute de données suffisantes sur cet apport minéral, l'Autorité Européenne de Sécurité des Aliments (EFSA) n'a pu se prononcer sur ce type de complément et cette forme d'apport n'a donc pas été reprise dans les annexes du règlement (CE) 1170/2009.

Dès lors, les compléments alimentaires en contenant ne peuvent plus être commercialisés sur le territoire de l'Union Européenne. Toutefois, l'argent colloïdal a été médicalement testé avec succès aux USA. D'après la très sévère FDA ( Food and Drug Administration), l'argent colloïdal peut être commercialisé et utilisé pour combattre des micro-organismes.

Des millions de personnes à travers le monde se soignent avec l'argent colloïdal et témoignent des bienfaits de ce produit. Bien que commercialisé sous forme de produit cosmétique, rien n'empêche les citoyens de consommer l'argent colloïdal comme ils l'entendent.

Et s'ils voulaient le faire par voie interne, malgré l'interdiction, il faudrait alors respecter cette posologie :

  • Adultes : 1 cuillère à soupe (1 cuillère = 5ml) 3 à 4 fois par jour, garder quelques minutes en bouche avant d'avaler.
  • Enfants : 1 à 2 cuillère à café selon l'âge, 3 à 4 fois par jour.

Extrait de pépins de pamplemousse:

L'EPP présente une action rapide, sans affaiblir le système immunitaire (au contraire, il le soutient). Avant de l'utiliser, rappelez-vous qu'il s'utilise toujours dilué et qu'il doit être évité sur les yeux. En usage interne, il est efficace aussi bien en prévention qu'en traitement d'attaque pour toutes les infections, particulièrement :

  • Les infections du système digestif, intoxications alimentaires, diarrhées, maladies parasitaires...
  • Les ulcères de l'estomac et du duodénum (il tue Helicobacter pylori),
  • Le Candida albicans, les candidoses et autres mycoses.
  • Le rhume, les infections de la sphère ORL en général, la grippe, les affections bronchiques...
  • Les infections urinaires et cystites.
  • La fatigue chronique et l'affaiblissement immunitaire.
  • Les allergies (car il est aussi hypoallergène).
  • En usage externe, l'EPP est aussi un recours dans bien des situations :
  • La bouche : aphtes, herpès des lèvres, muguet, gingivite...
  • La peau : acné, dermatites, psoriasis mais aussi petites coupures ou brûlures, piqûre d'insectes, verrues, mycoses...
  • Les cheveux : pellicules, démangeaisons du cuir chevelu, poux?
  • Les pieds : eczéma des orteils, verrues plantaires, infections à champignons.
  • Les ongles : onychomycose, panaris.
  • Les organes génitaux : vaginite, infections vaginales, parasites...

Une légende merveilleuse.....

Vous connaissez certainement cette histoire désormais légendaire : un jour de 1980, Jacob Harich, médecin et physicien émigré aux Etats-Unis, jardinier à ses heures, remarqua que les pépins de pamplemousse ne pourrissaient pas sur son compost. Il les étudia alors dans son laboratoire où il apparut rapidement que les graines de pamplemousse recélaient une substance biocide à la fois plus puissante et moins nocive que tout antibiotique...

Les cultivateurs bio font grand usage de l'EPP

La preuve en est que ses propriétés sont largement mises à profit dans l'agriculture biologique, en jardinage (on l'utilise contre les moisissures, le mildiou, les limaces, les pucerons) et dans les élevages (on soigne ainsi les animaux souffrant d'infections à champignons, on s'en sert pour nettoyer le pis des vaches, les cages et les stalles?), l'EPP reste un excellent produit qu'il faut simplement savoir bien choisir. Préférez la forme liquide et privilégiez la qualité au prix....


Huile essentielle de tea-tree ( arbre à thé):

L’huile essentielle d’arbre à thé est puissamment anti-infectieuse, antibactérienne et antifongique. Elle est aussi antivirale et agit contre la grippe, la dengue, le chikungunya et les maladies éruptives infantiles. À large spectre d’action, elle soigne notamment toutes les infections de la bouche (aphtes, gingivites), de la sphère ORL et bronchique (sinusites, angines, rhinites, trachéites, bronchites) et du système digestif (entérites et entérocolites). Elle est aussi utilisée avec succès pour toutes les infections cutanées, les parasites et champignons (acné, coupures, herpès, psoriasis, zona, verrues, dartres, mycoses cutanées, génitales, les plis de peau et pieds d’athlète, candida etc.). Elle exerce également une action décongestionnante et tonifiante.


Huile essentielle de petit grain de bigaradier:

Providence des stressés, l’huile essentielle de petit grain bigarade exerce un très puissant effet relaxant et sédatif qui efface le « coup de blues » et favorise un sommeil reposant. Elle est très utile pour calmer les enfants hyperactifs. Elle remédie à tous les déséquilibres nerveux, spasmophilie, troubles de la respiration et du rythme cardiaque. Anti spasmodique, elle soulage crampes, torticolis, coliques et douleurs des règles. Elle soigne les infections cutanées ; c’est de plus un excellent régénérant cellulaire qui améliore l’état de la peau et régule la transpiration excessive.


Trousse de vacances:

Lors de la préparation des valises, pour les vacances, nous nous posons souvent la question !
Que vais-je emmener pour les petits bobos ???
Voici une petite liste simple et peu encombrante:

- Huile essentielle de Lavande aspic (désinfectant, cicatrisant, brûlures superficielles, insomnies, piqûres d'insectes et méduses) s'utilise pure en cutanée
- Huile essentielle d'immortelle ( pure sur les coups ! anti- hématomes)
- Huile essentielle de clou de girofle ( Cystite, fermentation intestinale, diarrhée, douleurs dentaire) Pas + de 8 jours !!! Déconseillée chez les enfants de - de 6 ans et femme enceinte
- Huile essentielle de Litsée citronée et Géranium Rosat (Moustique)
- Extrait de pépins de pamplemousse Anti biotique naturel !!! (Intoxications alimentaires, diarrhées, maladies parasitaires... Le rhume, les infections de la sphère ORL en général, la grippe, les affections bronchiques... Mycoses, panaris, vaginite, infections vaginales, parasites... Acné, dermatites, psoriasis mais aussi petites coupures ou brûlures, piqûre d'insectes, verrues, aphtes, herpès des lèvres, muguet, gingivite.....)
- Gel d'Aloé véra comme hydratant après soleil.

Homéopathie :

- Arsenicum album en 7 CH ( En cas d'intoxication alimentaire)
- Arnica 15 CH / 10 Granules en cas de chocs émotionnel ou physique
- Cocculine pour le transport

Bonne vacances !!!